(Formation) Commercialisation des vins et spiritueux en Asie

Le lycée d’Hôtellerie et de Tourisme de Gascogne à Talence propose une formation FCIL « Commercialisation des vins et spiritueux en Asie ».

Cette formation gratuite d’un an vise à former des étudiants dans le domaine de la promotion et de la vente de vins et de spiritueux à destination du marché asiatique et notamment de la Chine.

Cette formation courte et professionnalisante, est susceptible d’intéresser des étudiants motivés par l’univers du vin et ayant une bonne connaissance de la culture et de la langue chinoises.

Pour plus de précisions sur le contenu et les modalités d’inscription, voir ci-dessous la plaquette de présentation.

Talence – Flyer – FCIL 2019-2020 ter

(Conférence) Le code civil chinois

Le Centre de Droit Privé Fondamental (CDPF), en partenariat avec la Faculté de Droit de l’Université de Strasbourg, a le plaisir de vous convier à la conférence de Xi Zhiguo (professeur au CUPL, China University of Political Science and Law 中国政法大学) sur le thème :

Le code civil chinois

La conférence aura lieu le mardi 2 avril 2019 à 17h, en salle Alex Weill (Faculté de Droit).

Entrée libre dans la limite des places disponibles

Affiche 2-04-19

(Conférence) Lin Hwai-min and Taiwanese Tongzhi Literature

La Maison Universitaire France-Japon, en collaboration avec The Japan Society for the Promotion of Science (JSPS), a le plaisir de vous convier à la conférence de Yusuke MISU (professeur invité, Ritsumeikan University) sur le thème :

« Lin Hwai-min and Taiwanese Tongzhi Literature »

La conférence aura lieu le mardi 12 mars 2019 à 17h30, à la Maison Universitaire France-Japon (42a, Avenue de la Forêt Noire à Strasbourg).

Conférence tout public, en anglais

Entrée libre dans la limite des places disponibles

Résumé :
Lin Hwai-min, founder of leading Taiwanese modern dance company Cloud Gate, retired as artistic director in early 2019, making way for the next generation. Lin , though best-known as a dancer, has deep ties to the modernist literary journal Xiandai wenxue. Moreover, in discussions of Taiwanese literary history, the category of tongzhi literature has recently been receiving increased attention. The word “tongzhi” originally came into use in modern China as a title for comrades of the same political thinking. In the 1990s, in the Chinese-speaking world, the word “tongzhi” came into vogue with a new meaning that referred to homosexuals and sexual minorities in general. This trend is deeply linked to the Taiwanese democratisation process that began in 1987 with the lifting of martial law. As part of this democratisation process, there was a movement to restore the rights of the native Taiwanese people and social minorities who were oppressed during the Japanese colonial period and also under martial law by the Kuomintang. Moreover, the problems of sexual minorities began to receive attention as an extension of the women’s movement. Then, in the 1990s, a number of literary works depicting sexual minorities emerged, and these gradually came to be recognised as “tongzhi literature.
This communication attempts to question the category of tongzhi literature itself by rereading the novels of Lin Hwai-min.

(Conférence) Emergence de la figure du nandan 男旦 dans les oeuvres artistiques et littéraires chinoises modernes

Yusuke Misu, maître de conférences à l’Université de Ritsumeikan (Kyoto, Japon), proposera

le mercredi 6 mars de 10h30 à 12h, en Atrium salle AT4,

une conférence sur l’émergence de la figure du nandan 男旦 [acteur masculin jouant un personnage féminin] dans les oeuvres artistiques et littéraires chinoises modernes par l’intermédiaire d’une étude du roman « Qui Haitang » de Qin Shou’ou.

Cette conférence sera délivrée en chinois, mais une traduction simultanée sera assurée en français.

Pour rappel : la participation à cette conférence est obligatoire pour les étudiants de deuxième année et troisième année de la Licence LLCEr études chinoises.

Présentation de la conférence :
现代文艺作品中“男旦”形象的呈现:以《秋海棠》为中心
秦瘦鸥(1908-1993)的《秋海棠》(1941-42)是一部讲述男旦秋海棠一生的通俗小说。男旦是男扮女装的行当,是中国传统戏曲文化中很重要的角色类型。例如京剧大师梅兰芳就是以饰演男旦而闻名于世的。
可是,男旦这一文化符号却在清末到民国时期,与中国现代化进程中开始受到关注的“男性特质”发生了矛盾。从秋海棠的遭遇中,也可以发现男旦形象与“男性特质”之间的微妙关系。本报告尝试通过考察《秋海棠》等文艺作品探讨性别问题与中国现代性、国族寓言之间的关系。

Présentation de l’auteur :
三须祐介(MISU,Yusuke) 1970年生。毕业于早稻田大学(Waseda University)、早稻田大学研究生院文学研究科戏剧专业。1994年至1996年赴复旦大学(上海)交换留学。历任早稻田大学文学院助教、广岛经济大学(Hiroshima University of Economics)副教授,现为立命馆大学(Ritsumeikan University)文学院副教授。主要研究领域为中国现代戏剧文化、台湾同志(LGBTQ)文学等。

Nandan

Test d’évaluation et de certification de la langue chinoise (TOCFL) à l’Université de Strasbourg

Le TOCFL (Test of Chinese as a Foreign Language) est un test d’évaluation et de certification de la langue chinoise (l’équivalent du TOEFL pour l’anglais ou du TEF pour le français) qui s’adresse aux apprenants de chinois langue étrangère et qui sert à déterminer leur maîtrise de la langue chinoise en compréhensions orale et écrite et, pour les niveaux supérieurs, en vocabulaire et grammaire. Le TOCFL prend en compte les principes d’évaluation des compétences langagières globales définies par le Cadre européen commun de référence pour les langues (CECRL) et est proposé pour six niveaux répartis en trois Band (A, B et C).

Le TOCLF est organisé par le Ministère taiwanais de l’Education et est largement reconnu par les institutions d’enseignement supérieur à l’étranger comme un outil de référence dans l’évaluation de la maîtrise du chinois langue étrangère. C’est par ailleurs le seul test de certification de la langue chinoise qui soit proposé en caractères traditionnels ou en caractères simplifiés (au choix du candidat).

Vous trouverez dans cette brochure davantage de précisions sur le TOCFL et sur les conditions d’examen.

Le certificat délivré à l’issue de ce test est utile pour candidater à une bourse universitaire ou de langue chinoise à Taiwan, pour s’inscrire à un cursus universitaire ou à un programme de recherche à Taiwan, mais également pour attester d’un niveau de compétence en langue chinoise lors d’une recherche d’emploi.

Comme chaque année, le TOCFL est organisé par l’Université de Strasbourg dans sa version numérique (contrairement au test en version papier, le candidat est informé de sa note et de son niveau dès la fin de l’épreuve) et se tiendra le jeudi 14 mars 2019 de 17h à 19h30 (Campus Esplanade, Bâtiment Patio 3, salle 3210).

L‘inscription au TOCFL est possible jusqu’au 14 février 2019 sur la plateforme d’inscription en langue française https://tocfl.sc-top.org.tw/zoom/, et les droits d’examen sont de 30 euros.

Le choix de la Band (A, B ou C) se fait en fonction du niveau de compétences que vous souhaitez évaluer (A1/A2, B1/B2 ou C1/C2).

Attention : avant de vous inscrire (« register ») au TOCFL, il vous faut au préalable avoir créé un compte (« member register ») sur https://tocfl.sc-top.org.tw/zoom/signature_pad.php

Pacifique-Ouest : Compétitions locales et enjeux globaux du XXIe siècle (séminaire le mercredi 13 février 2019 de 17h à 19h)

La semaine prochaine se tiendra un séminaire consacré à la situation géopolitique en Mer de chine méridionale et intitulé « Pacifique-Ouest : Compétitions locales et enjeux globaux du XXIe siècle ».

Ce séminaire, par les contributions croisées des études chinoises (Thomas Boutonnet) et insulindiennes (Jean-Noël Sanchez), devrait permettre, nous l’espérons, de faire ressortir la complexité des enjeux de pouvoir dans cette région du monde disputée par plusieurs Etats-nations, en premier lieux desquels la Chine et les Philippines.

Ce séminaire est ouvert à tou(te)s et aura lieu le mercredi 13 février 2019, de 17h à 19h à l’Institut le Bel, salle 123H.

Pacifique-Ouest – Compétitions locales et enjeux globaux du XXIe siècle

La population ouïghoure au Xinjiang, entre acculturation et persécutions (demi-journée d’études le jeudi 24 janvier 2019 de 14h à 19h)

La population ouïghoure au Xinjiang, entre acculturation et persécutions : origines, états des lieux et enjeux du contrôle social chinois

Cette demi-journée d’études, proposée par le Département d’études turques et le Département d’études chinoises dans le cadre des « Regards sur le monde » de la Faculté des langues, porte sur la situation actuelle de la province du Xinjiang en Chine. L’actualité récente de cette région est alarmante à plus d’un titre tant le contrôle social et policier que Pékin impose à la population turcophone ouïghoure, majoritaire au Xinjiang, est devenu intense et démesuré.

L’objectif de cette demi-journée d’études est d’apporter un éclairage scientifique sur le contrôle social et policier que Pékin impose à la population turcophone ouïghoure, majoritaire dans la province chinoise du Xinjiang. Les interventions porteront sur les origines du mal-être ouïghour contemporain, le contexte général des tensions politiques, la politique répressive au Xinjiang, les politiques ethniques de standardisation et de contrôle des cultures dans le cadre du discours national chinois mais également sur la diaspora ouïghoure et la muséification de la culture ouïghoure.

Cette demi-journée d’études aura lieu le jeudi 24 janvier 2019, de 14h à 19h, au Palais Universitaire, salle Pasteur.

Les intervenants

Rémi CASTETS
Maître de conférences, titulaire d’un doctorat en science politique de l’Institut d’Etudes Politiques de Paris), il dirige actuellement le Département d’études chinoises de l’Université Bordeaux Montaigne. Ses recherches portent principalement sur le rapport entre islam et politique en Chine, sur la question ouïghoure ainsi que sur les relations de la RPC avec le monde musulman.
Son intervention portera sur les origines du mal être ouïghour contemporain, le contexte général des tensions politiques jusqu’à aujourd’hui et les évolutions de l’opposition politique ouïghoure dans les années 2000.

Dilnur REYHAN
Docteure en sociologie, enseignante à l’Institut national des langues et civilisations orientales (Inalco) et à l’Ecole des Mines-Télécom, directrice de publication de la revue bilingue Regard sur les Ouïghour-e-s. Son domaine de recherche est principalement l’identité et le nationalisme dans la diaspora ouïghoure, mais aussi les études de genre chez les Ouïghours.
Son intervention portera sur les communautés ouïghoures à l’étranger et proposera notamment un état des lieux de la diaspora ouïghoure depuis la constitution des camps d’internement et de « rééducation » au Xinjiang.

Vanessa FRANGVILLE
Maître de conférences, titulaire d’un doctorat en études de l’Asie et ses diasporas de l’Université Jean Moulin Lyon 3, elle occupe actuellement la Chaire d’études chinoises de l’Université libre de Bruxelles. Ses recherches portent sur les discours sur l’ethnicité et la construction nationale dans Chine moderne et contemporaine.
Son intervention portera sur les politiques ethniques de standardisation et de contrôle des cultures dans le cadre du discours national chinois, la politique répressive au Xinjiang (état des lieux du début des années 2010 à nos jours) et sur les discussions menées par des intellectuels et/ou bureaucrates chinois sur cette question.

Mukaddas MIJIT
Docteure en ethnomusicologie (sa thèse porte sur la mise en scène du patrimoine culturel ouïghour), mais également musicienne, danseuse et chorégraphe, elle se produit depuis 2005 avec de grands musiciens ouïghours au court de divers festivals, aussi bien en France qu’à l’international.
Son intervention portera sur la muséification de la culture ouighoure, ainsi que sur les problèmes et les tensions liées à la patrimonialisation de la culture ouighoure.

Journée d’études – Xinjiang – 24 janvier 2019

Licence LLCER études chinoises : Calendrier des épreuves de janvier 2019

L1

UE2 : Langue chinoise moderne orale (LG52AU2)

  • Expression orale : lundi 7 janvier 2019 entre 9h et 12h puis entre 14h et 18h (Atrium AT2, inscription préalable sur Moodle obligatoire)

UE3 : Civilisation chinoise A : Histoire ancienne (LG52AU3)

  • Questions de connaissances et de réflexion : mardi 8 janvier 2019 de 13h à 15h (Atrium AT8)

UE5 : Espace chinois – méthodologie A : Géographie (LG52AM50)

  • Examen final : mercredi 9 janvier 2019 de 11h à 12h (Patio 3201)

L2

UE2 : Expression en langue chinoise (LG52CU2)

  • Expression orale et conversation : mercredi 9 janvier 2019 entre 9h et 12h (Patio 4ss06, inscription préalable sur Moodle obligatoire)

UE3 : Civilisation chinoise C :  Artefacts et esthétique (LG52CU3)

  • Epreuve écrite bilan : jeudi 10 janvier 2019 de 13h à 15h (ILB 107H)

UE5 : Espace chinois – méthodologie C : Géopolitique (LG52CM50)

  • Examen final : mercredi 9 janvier 2019 de 13h à 14h (Patio 4103)

L3

UE2 : Expression en langue chinoise (LG52EU2)

  • Expression orale et conversation : mardi 8 janvier 2019 entre 14h et 16h (Patio 3208, inscription préalable sur Moodle obligatoire)

UE3 : Civilisation chinoise C :  Artefacts et esthétique (LG52EU3)

  • Epreuve écrite bilan : jeudi 10 janvier 2019 de 13h à 15h (ILB 107H)

UE5 : Espace chinois – méthodologie E1 : Histoire(s) (LG52EM50)

  • Examen final : épreuve en ligne vendredi 11 janvier 2019 de 11h à 12h (sur Moodle)

Projection débat – « Xi Jinping, le nouveau maître du monde » (lundi 17 décembre, 20h)

« Xi Jinping, le nouveau maître du monde », un film de Sophie Lepault et Romain Franklin (Coproduction ARTE et Illégitime Défense, France, 2018, 75 minutes) projeté le lundi 17 décembre 2018 à 20h au cinéma Odyssée.

Adresse : Cinéma Odyssée, 3 rue des Franc-Bourgeois, 67000 Strasbourg
Tarif : 5€
Tarif étudiant : 3€

Dans ce portrait très documenté du leader chinois, Sophie Lepault et Romain Franklin donnent un aperçu inédit de sa politique et montrent que l’itinéraire de Xi Jinping a façonné ses choix. De Pékin à Djibouti – l’ancienne colonie française est depuis 2017 la première base militaire chinoise à l’étranger – en passant par la mer de Chine méridionale et l’Australie, les réalisateurs passent au crible les projets et les stratégies d’influence du nouvel homme fort de la planète.

Nourrie d’images d’archives et de témoignages (de nombreux experts et de dissidents, mais aussi d’un haut gradé proche du pouvoir), leur enquête montre comment Xi Jinping a donné à la reconquête nationaliste de la grandeur impériale chinoise, projet nourri dès l’origine par la République populaire, une spectaculaire ampleur.

La projection sera suivie d’un échange animé par Thomas Boutonnet, maître de conférences du département d’études chinoises à l’Université de Strasbourg. Cette discussion réunira Alice Eckmann, responsable de la Chine à l’IFRI et Sophie Lepault.

Sophie Lepault a réalisé plusieurs documentaires sur des thèmes variés liés à la Chine (dissidents chinois de Tiananmen ; sur la ville de Chongqing ; multinationales chinoises).
Alice Eckman vient de publier l’ouvrage La Chine dans le Monde aux éditions du CNRS.
Thomas Boutonnet travaille sur les discours idéologiques dans la société chinoise contemporaine et déconstruit les concepts tels que « harmonie » et « civilisation ».

Mobilité internationale

Dans le cadre des journées de la mobilité, le Département d’études chinoises organise une réunion de présentation des différentes possibilités de mobilité à l’international qui s’offrent aux étudiants en études chinoises et à tous ceux qui voudraient se rendre en République populaire de Chine ou à Taiwan.

Cette réunion se tiendra le jeudi 11 octobre de 17h à 19h dans l’amphithéâtre n°29 du bâtiment Escarpe.